tarif site internet

Après la suite d’articles sur le prix d’un logo, voici un article sur le tarif d’un site Internet. Et en particulier, comment le réduire. Car avec le logo et les cartes de visites, le site Internet reste le dernier élément qui complète les priorités au lancement d’une société. Bien sûr, je pourrai vous dire d’aller chercher à l’étranger, ou via des “services” de mise en concurrence de webdesigners, mais loin de moi l’idée de vouloir vous envoyer dans le mur. Le but est de réduire le tarif d’un site internet, mais d’un site internet bien fait. Et donc efficace.
Voici donc quelques conseils qui pourraient vous faire économiser quelques centaines d’euros, si ce n’est davantage.

Préparez bien votre projet

En premier lieu, il ne faut pas perdre de vue que votre site est un outil. Cet outil doit donc vous aider à atteindre des objectifs précis. Vendre des produits ou des services, être contactés par des clients potentiels… Ils peuvent être très variés. Cependant, c’est en définissant bien ces objectifs que vous pourrez définir le contenu de votre site Internet.

Car n’oubliez jamais qu’un grand nombre de facteurs peuvent gonfler le devis de votre site Internet. Il convient donc de savoir ce qu’il est indispensable de faire figurer. Tant au niveau du nombre de pages que des fonctionnalités à mettre en place, par exemple. Pour une boutique en ligne, on peut dire que le but premier est de vendre. Il vaudra peut-être mieux investir dans une bonne stratégie de référencement en premier lieu.

Une fois les fonctionnalités et le contenu indispensable défini, il sera alors possible de demander des devis à divers types de prestataires. Car mettre en compétition divers intervenants sur une description floue risque d’aboutir à des devis tout aussi flous. Certains vous proposerons des projets light pour un prix intéressant, alors que d’autres plus soucieux de ne rien oublier vous proposerons un prix important incluant un grand nombre de prestations couvrant toutes les options. Autrement dit, comparez ce qui est comparable.

En outre, n’hésitez pas à contacter des freelances. En effet, si une agence réputée inspire confiance, le tarif/jour d’un freelance est moins élevé que celui d’une agence, qui a plus de charges (extrême simplification, j’en conviens). La réputation d’une agence étant en revanche plus facile à vérifier, n’hésitez pas à rencontrer le freelance et à lui demander des références… De nombreux free sont tout à faits sérieux et recommandables, mais il existe des exceptions qui confirment cette règle. De plus, travailler avec un freelance implique souvent de travailler avec une seule personne, il convient donc de vérifier que le courant passe bien. La relation humaine sera ici primordiale, à de nombreux niveaux.

Utilisez vos ressources

Une fois les fonctionnalités de votre sites définies, dressez la liste de ce que vous pouvez faire ou faire faire en interne. Le tarif d’un site Internet dépend aussi du temps nécessaire à sa réalisation… Vous savez comment administrer un CMS tel que WordPress ou Prestashop ? Demandez au prestataire de l’utiliser pour votre site. Cela vous permettra de mettre le contenu en place vous-même. Mais aussi d’éviter de devoir faire appel à votre prestataire pour chaque mise à jour…

Une partie importante lorsque l’on parle de la création d’un site Internet concerne le référencement. A quoi bon avoir un site Web si personne ne le visite ? Une bonne stratégie de référencement comprend plusieurs volets, parmi lesquels la création de contenus annexes… Ce blog en est un excellent exemple. Je ne vends rien et partage mon expérience, afin (d’essayer en tout cas) de montrer que je suis un prestataire de qualité. Avec pour but avoué que le jour où vous aurez besoin de quelqu’un pour faire un site, peut-être me contacterez-vous ?

Tout ça pour dire que peut-être vous avez le temps et les compétences pour créer ce type de contenu. Des articles de blog qui parlent de vos produits, de votre marché… Mais surtout qui apportent de vraies informations, une vraie plus value à vos lecteurs. Etre capable de fournir ce contenu vous-même évitera à votre prestataire de vous le facturer.

Procédez par étapes

Il est tentant lorsque l’on lance son site Internet de vouloir immédiatement avoir la meilleure version en ligne. Le site le plus complet possible, avec un design personnalisé, proposant une expérience utilisateur innovante… Mais justement, multiplier les fonctionnalités, dont certaines sur-mesure, créer un template personnalisé, ce genre de choix sont parmi les plus coûteux. D’où le fait d’avoir bien défini vos priorités pour savoir ce qu’il faut prioriser.

Vous pourrez donc vous “contenter” de lancer une première version du site sans sacrifice sur les fonctionnalités essentielles. Celles-ci ne nuiront pas à la réalisation de vos objectifs mais limiteront le coût de votre site. Par exemple, si vous passez par un CMS, essayez de trouver un template qui vous corresponde. Cela économisera le design “from scratch” (à partir de rien) et facilitera l’implémentation (moins de temps, donc). Vous pourrez par la suite faire évoluer le design de votre site, lorsque vous aurez le budget.

Il en est de même pour les différentes fonctionnalités que vous souhaitez voir dans votre site. Imaginons que vous souhaitiez que le curseur de la souris se change en scie sauteuse sur la page des scies sauteuses. Drôle d’idée, mais soit. Ne pas implémenter cette fonction immédiatement n’empêchera personne de consulter la page, voire d’acheter. Une fois que vous aurez vendu beaucoup de scies, le budget vous permettra d’enfin avoir la souris de vos rêves. Procédez par étapes. Pensez simplement à préciser à votre prestataire ce que vous voudrez voir en ligne dans le futur, afin qu’il puisse prévoir les fonctionnalités sans les développer.

tarif d'un site internet réduire curseur scie sauteuse

Ou pourquoi un curseur en forme de scie sauteuse n’est pas forcément une bonne idée…

Boileau a dit (en substance) que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. Pourtant Internet n’existait pas, donc a priori, pas grand chose à voir. L’idée qu’il faut bien le concevoir en amont n’en est pas moins vraie. C’est entre autre un moyen de réduire son coût. En effet, c’est en sachant ce qui fera le coeur de votre site que vous pourrez comparer les offres. C’est en sachant ce que vous pourrez faire vous-même que vous ne paierez pas de services annexes. Et c’est surtout en sachant sur quoi vous concentrer au début que vous pourrez garder des évolutions mineures pour l’avenir, quand les finances seront au beau fixe.

Et si vous hésitez encore sur ce qui est indispensable à la première version de votre site, contactez-moi pour en discuter. Je ne facture pas les conseils.