designer web couverture

 

Préambule: je me permets d’employer le terme de designer web pour englober tout type de designer travaillant sur l’élaboration d’un site web. Et ce à n’importe quelle étape. Graphistes, webdesigner, UX/UI designer, développeur (pour moi le développement fait partie intégrante du design d’un site)… Tous seront à priori capables de vous aider avec les questions ci-dessous. D’autant que les frontières entre les métiers sont de plus en plus floues, chacun disposant souvent de multiples compétences…

Nous avons donc tous, designers web, la joie quasi quotidienne d’être mis en concurrence avec des solutions diverses et variées pour la création d’un site web. Je parle notamment de ces solutions qui vous proposent de créer vous même votre site Internet en 3 clics. Pour un euro symbolique mensuel. Je ne le cache pas, il est très agaçant de se voir demander de s’aligner sur ce type de tarif. Ce qui arrive souvent lorsque l’on envoie un devis pour une prestation de site web. Tout simplement parce que nous ne faisons pas le même métier. Et surtout, nous ne proposons pas (du tout) le même produit.

Cela reviendrait un peu à se rendre chez Audi et demander un Q5 au prix d’une 205 d’occasion. Personne n’ose le faire, car il est évident que les produits — bien qu’ayant une même dénomination, ce sont deux voitures — ne sont pas les même. Laissez-moi vous expliquer en quoi nous ne faisons pas non plus les même sites web. Et pourquoi à mon humble avis il est préférable de faire appel à un designer web pour votre site.

Raison n°1: Faire appel à un designer web pour sa culture.

Sa culture Web, la garantie d’un site web optimisé.

Ce que j’appelle ici la culture web d’un designer web, ce n’est pas ce qu’il a appris techniquement à faire, son savoir-faire. C’est au contraire ce qui fait qu’il (ou elle) a choisi ce métier: ça le passionne. Aussi, quand sa journée est finie, qu’il en a terminé avec les sites de ses clients, il continue à surfer. Il se renseigne, il traque les nouveautés, il veille. Ainsi, il est au fait des dernières innovations techniques et fonctionnelles. Il sait comment mettre en oeuvre une fonction de la manière la plus moderne. Il connaît plusieurs solutions techniques et est capable de choisir la plus pertinente.

A contrario, il saura aussi vous conseiller sur les choses à ne pas faire. Jusqu’au 12 janvier 2016 par exemple, il savait qu’il fallait composer avec les versions antérieures à Internet Explorer 11. Ce qui obligeait à surveiller la compatibilité des sites web et de leurs fonctionnalités avec plusieurs versions d’Internet Explorer… Pas forcément évident dans un monde en permanente évolution et toujours en train de développer un nouveau langage.

Ainsi en utilisant une solution proposant des templates tout faits, vous n’aurez jamais la garantie d’une compatibilité optimale. Imaginez que la société ferme ou n’assure plus le suivi de son service, vous n’avez plus qu’à recommencer…

designer web blague navigateurs

Une plaisanterie (très connues) des designers travaillant dans le web illustrant la légère ironie dont est victime Internet Explorer…

Sa culture graphique, ou comment ne pas faire peur au premier coup d’oeil.

Parce qu’une page web, pour un être humain, c’est avant un ensemble d’informations affichées par un navigateurs. Il y a le fond, en général fourni par le client (vous) et la forme, produite par celui ou celle qui s’occupe du design du site. Vous n’y pensez peut-être pas, mais chaque élément de ce qui va constituer la forme de ces pages a un réel impact. Et un réel sens comme la typographie, les couleurs, la disposition…

La typographie est essentielle. En réalité, 95% des informations transmises sur le Web sont écrites. Et si le contenu est bien l’information transmise, le contenant est la police choisie. Ce choix ne relève en rien du hasard, mais répond à diverses problématiques. L’une d’elle est que chaque police a une histoire. Elle a une raison d’être et qu’elle est inconsciemment associée à un domaine ou un type d’utilisation. Vous aurez par exemple remarqué que la Pléiade n’utilise pas la même police d’écriture que Voici… En outre, quand on parle de police sur le Web, des contraintes différentes à celles d’une mise en page print apparaissent, notamment concernant la lisibilité. Et c’est un vaste sujet…

designer web typographie

Même sans rien connaître à la typographie, il est aisé de s’apercevoir que les polices utilisées ne sont pas les même. Résultat: elles insufflent un sentiment différent… Vous ne voyez pas de différence ? Non, mais allo quoi !

Autre point important, il existe une indéniable psychologie des couleurs qui doit être maîtrisée et utilisée “en conscience”. Exemple: afficher un message pour valider l’envoi d’un mail en rouge donnera une impression d’erreur à l’utilisateur. De la même manière, il est impératif de faire attention à certains contrastes pour permettre une lisibilité optimum du contenu… Si ce genre de connaissance s’apprend, c’est aussi grâce à une veille et une pratique permanente du Web que l’on fini par l’acquérir.

 

Son savoir-faire, garant du respect de certaines règles obscures.

L’organisation de l’information, une science que possède tout designer web.

Bien sûr, vous êtes maître du contenu. Bien sûr, vous savez ce qu’il faut dire à vos clients. Par contre, comme quand vous groupez les infos pour une présentation, il faut organiser ce contenu avec une vision web. Et surtout, en fonction de l’objectif et des ambitions de votre site, il faudra choisir un type de site web plutôt qu’un autre. Parfois, mieux vaut en dire moins. Développez un site en une page efficace plutôt qu’un très lourd avec de multiples pages sans réel fond.

C’est ce qu’un UX designer (User eXperience) va vous pouvoir vous aider à faire. Adapter votre contenu pour que l’utilisateur qui navigue sur votre site vive une expérience agréable sur le Web. On ne parle pas d’un spa ou d’une expérience sensorielle ahurissante (encore que…) mais simplement que l’utilisateur comprenne votre site rapidement, comment naviguer et comment obtenir les informations qu’il est venu y chercher. Or, en créant votre site seul, il est fort à parier que son organisation ne sera pas optimale. Chacun son métier.

Le référencement, ça passe aussi par la mise en place de votre site.

En effet, le référencement naturel (par opposition au référencement payant type AdWords, publicité Facebook etc) commence par un site bien conçu. Bien conçu en terme de navigation et bien conçu techniquement. N’oubliez jamais que lorsque Google “visite” votre site, en réalité il en lit juste le code. Et plus le code est clair et propre, plus il sera simple pour Google de le comprendre. Simple de le considérer comme fiable et d’en tirer toutes les connaissances utiles qu’il contient. Niveau bouche-à-oreille, laissez moi vous dire qu’on a pas fait beaucoup mieux que Google.

L’un des plus gros inconvénients des solutions peu chères est justement qu’elles peuvent être vendues à bas prix. C’est en réalité le même site avec très peu de customisation (logo, polices, couleurs…) qui est vendu à un grand nombre de clients. Donc le code se ces sites se doit de correspondre au maximum d’entreprises… Vous imaginez donc bien qu’il doit être le plus universel possible, envisager un grand nombre de fonctionnalités potentielles… Résultat: un code complexe, multi-couches, sans aucune optimisation pour le référencement.

designer web template

Pour qu’un même code source puisse générer autant de différents templates, je vous laisse imaginer qu’aucun des résultats ne sera “sur-mesure”…

Le designer web, une assurance pour la cohérence graphique de votre site.

Quand vous avez lancé votre entreprise, vous avez investi dans le développement de votre charte graphique. Et si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à lire cet article sur les erreurs les plus communes qu’on peut trouver dans la communication de marque. Mais vous l’avez fait, j’en suis sûr. Et c’est investissement intelligent doit se défendre au quotidien pour être le plus efficace possible. Votre charte soit se décliner sur tout vos supports de communication, en premier lieu sur votre site web.

Le designer web va donc être capable de comprendre l’organisation de votre charte et de l’appliquer précisément à votre site. Utiliser les bonnes polices de titrage, exporter le logo aux bonnes tailles pour chaque taille d’écran, choisir les bonnes couleurs d’accentuations… Avec un seul objectif: que votre site reste cohérent avec votre univers graphique.

Cela peut sembler un peu superflu, mais l’une des premières raisons qui amènent un utilisateur à quitter un site web vient du fait que celui-ci ne lui inspire pas confiance. Il est primordial, lorsque l’internaute atterrit sur votre page, qu’il comprenne immédiatement qu’il est au bon endroit. C’est à cette condition (entre autre) qu’il poursuivra sa navigation. Donc, ok, votre message et la perfection de vos produits et services est importante, mais si votre client potentiel a quitté le site avant d’avoir lu la moindre ligne ou vu le moindre argumentaire, cela ne sert à rien.

 

Son objectivité, un allié précieux.

Il connait les utilisateurs mieux que personne, vous compris.

Vous vous apprêtez à créer votre site web. Vous avez choisi les textes, les photos, définit les rubriques. Sauf que. Sauf que vous avez décidé de mettre le menu en bas pour laisser plus de place à votre photo principale. Et que pour être sûr que cette photo soit toujours belle, même sur un écran 26 pouces, vous l’avez mise en ultra-haute définition. Elle fait 4,8 Mo. Et vous savez qu’une photo qui fait ce poids là, c’est qu’elle est en très bonne définition.

Ce que vous ne savez pas, c’est que la raison n°1 qui agace le plus un internaute, c’est le temps de chargement. Et que si votre photo fait ce poids là, un utilisateur qui consulte votre site sur son téléphone dans le métro en rentrant du boulot a le temps de faire quelques stations avant que la photo s’affiche. Pas bien. Ce que vous ne savez pas non plus, c’est qu’ayant mis le menu en bas, il ne vas pas immédiatement s’afficher sur un smartphone. Il faudra en effet scroller tout en bas pour le trouver. Et comme l’utilisateur n’aime pas chercher, il aura juste pensé que votre site ne marche pas et l’aura quitté. Pour celui de votre concurrent. Bon, vous me direz, il l’avait déjà quitté à cause du temps de chargement de la photo, on était plus à ça près.

Il connait peut-être même mieux vos clients !

C’est de la provocation volontaire. Bien sûr, vous connaissez vos clients, leurs attentes et ce qu’il faut leur dire. Par contre, à force d’être “la tête dans le guidon” vous vous focalisez sur certains détails très complexes. Qui ne parlent qu’aux professionnels, comme vous. Le designer web pourra alors vous aider à utiliser des arguments un peu plus parlants pour le commun des mortels, ou au moins à clarifier un peu votre propos.

Imaginez que pour vous vendre un dentifrice, on vous parle de la composition chimique sans autre explication ? Ou que pour vous vendre une tondeuse, on vous parle du système d’aspiration du gazon et de son système de refroidissement plutôt que sa longévité ou de son silence ? Pire, que pour vous vendre un aspirateur, on vous parle de la composition microfibre de la poignée sans vous dire ce que ça va concrètement vous apporter ?

designer web fausse pub dentifrice

Ca vous parle à vous ? En fait le monofluorophosphate de sodium, c’est du…euh, ça doit être en rapport avec le fluor….et le sel…

Ainsi, il y a finalement la même différence entre les solutions type “faites tout vous-même” et faire appel à un designer web qu’entre H&M et un tailleur. Le tailleur s’adaptera à votre silhouette, à vos besoins… Il choisira les tissus adaptés à votre problème transpiration, collera au plus près de votre morphologie et de votre mouvement de danse préféré. Le designer web fera la même chose avec votre site web. Il lui donnera les toutes dernières fonctionnalités, organisera au mieux son contenu, vous conseillera et passera ce dernier au crible de sa culture. C’est un pro et il vous donnera l’air pro. Et quand on a l’air, on a peut-être pas la chanson mais quand on a pas l’air, on ne peut rien chanter du tout.

Si vous projetez de faire votre site Internet vous-même, de grâce parlons-en ensemble avant (ou avec un de nos confrères). Et si vous voulez d’autres phrases philosophiques ou fausses pubs de dentifrices à base de fluor, n’hésitez pas, j’en ai plein.