creer un site vitrine cover

Au sein de la batterie d’outils dont doit disposer un entrepreneur quelle que soit sa taille (indépendant, entreprise, multinationale…) au moment de lancer son activité, le site Web fait figure d’incontournable. Au même titre que le logo, la charte graphique et la carte de visite, le site est souvent une des premières étapes et l’un des premiers éléments qui marque d’une pierre blanche la construction de l’entreprise.
Seulement, la réalisation d’un site Web a deux inconvénients: cette tâche est chronophage et argentophage (vous m’avez compris). Aussi, avant de se lancer dans la confection d’un site Web complet et exhaustif, nombreux sont ceux qui préfère débuter par créer un site vitrine, afin d’implanter rapidement l’existence de la société en ligne. L’idée étant souvent de pouvoir mettre une adresse web sur la carte de visite et que cette adresse ne renvoie pas vers une page d’erreur.
Le site vitrine serait donc un site rapide à faire et peu coûteux. C’est vrai. C’est en tout cas plus rapide et moins cher. Mais ce site de base est-il efficace ? Pas forcément. Il doit en effet respecter certaines règles de base.

Qu’est-ce qu’un site vitrine ?

Pas une fenêtre sur cour mais sur Web

C’est finalement la première bonne question à se poser. Des dizaines de prospects nous demandent le prix d’un site vitrine, mais approfondir un peu le besoin nous permet vite de comprendre qu’on ne parle pas du tout de ce type de site. Alors vous m’opposerez, et vous aurez raison, je le concède, qu’il n’y a pas de définition officielle homologuée par le Larousse, le petit Robert ou même par la confédération des créateurs de site Web (qui elle-même n’existe pas, ndlr). En réalité, créer un site vitrine découle du bon sens.

Car en effet, on ne retrouve pas le concept de vitrine que sur le Web quand il s’agit de sites, mais surtout dans la rue, beaucoup de boutiques ayant elle-même des vitrines. Je ne vous apprends rien. C’est de part la fonction de ces dernières qu’on peut définir globalement ce qu’est un site vitrine.

Un site vitrine pour montrer ce que vous faites et qui vous êtes.

Comme la vitrine d’un magasin, un site Web vitrine va vous permettre de montrer ce que vous faites, ou plus généralement de parler de vous. Ce sera un site plutôt simple avec de grandes rubriques attendues telles que:
qui sommes-nous: l’occasion de parler de vous, votre histoire, vos valeurs…
nos produits / services: communiquez sur ce que vous produisez, et pourquoi vous le faites mieux que les autres, par la même occasion..
contact: une rubrique où vous pourrez permettre à l’utilisateur de vous contacter ou vous trouver si vous avez une boutique physique…

Voici les 3 grands thèmes que vous aborderez. On peut bien sûr imaginer décliner certains contenus sur plusieurs pages (une page sur l’Histoire de votre entreprise, une page sur ses valeurs… ) mais le site restera simple. Justement.

Un site vitrine est une porte d’entrée.

Par opposition, on va classer dans une autre catégorie les sites qui vont amener une expérience ou une fonctionnalité particulière à l’utilisateur. Une boutique en ligne par exemple, n’est plus du tout un simple site vitrine.

Par extension, on sous-entend souvent que le site vitrine restera assez basique dans ses fonctionnalités, dans son design et sera donc (bien) moins cher qu’une boutique en ligne, par exemple. Nombreux sont les intervenants qui proposent aujourd’hui de vous créer ce site vitrine quasiment gratuitement  pour peu que vous souscriviez un autre service. Compte-tenu du début de l’article, de la simplicité implicite d’un site vitrine, vous pouvez donc penser que finalement une telle solution peut suffire. Oui mais non. Car de la même manière que certaines vitrines vous attirent quand vous marchez dans une rue commerçante, certains prérequis sont nécessaires pour que la vôtre soit efficace. Voyons comment.

creer un site vitrine allechant

En terme de porte d’entrée, Apple maîtrise… Ici, l’Apple Store de la 5ème Avenue, New York.

Un site vitrine techniquement irréprochable

Peut-on vous trouver ?

Si votre vitrine fait des bulles, des tours de magie, du karaoké, la lessive et donne les numéros gagnants du loto, c’est fantastique. Sauf si personne ne peut la voir. Dans le domaine du Web, faire un site que les utilisateurs, les Internautes, peuvent trouver s’appelle le référencement (ou SEO – Search Engine Optimisation) . Et c’est TRES compliqué. En tout cas, c’est un réel travail de longue haleine qui comporte un grand nombre de volets. La société Neocamino, qui aide les TPE/PME à trouver des clients sur Internet vous en parlera mieux que nous dont ce n’est pas le coeur de métier, mais nous pouvons déjà vous dire que l’un de ces volets est la réalisation technique de votre site.

Google (ou Bing, ou n’importe quel moteur de recherche) va lire le code de votre site pour comprendre de quoi il s’agit et à qui le proposer. Son but est de fournir la meilleure réponse possible à son propre utilisateur, donc mieux vous lui expliquez de quoi parle votre site, mieux Google le comprendra et sera capable de le proposer. Et une condition sine qua none reste que le code soit propre et bien fait. Laissez-moi briser un rêve: si le site n’est pas cher, voire gratuit, il est fort probable que ce ne soit pas le cas. Ca doit exister cependant, une fois que la marmotte a mis le chocolat dans le papier aluminium, elle doit sûrement coder un peu…

Une expérience utilisateur qui facilite sa visite

Autre volet technique, il faut que votre site donne envie d’être visité. Tel un magasin, il doit faire envie, pour parler concrètement. Entre une boutique mal éclairée, pas propre, avec des vendeurs mal lunés et une autre moderne avec un vrai travail d’architecture d’intérieur et un vendeur souriant, vous entrez dans laquelle ?

C’est pareil pour votre site. Il faudra qu’il soit clair, simple, avec une ergonomie attrayante. Traduit en français, on comprend son organisation, le contenu et le but de chaque page et on arrive facilement à naviguer entre les pages. Notez que si un humain comprend tout ça facilement, il y a de fortes chances que les moteurs de recherche y parviennent aussi et c’est un bon point pour votre référencement. L’UX, ou User eXperience, ou expérience utilisateur est aujourd’hui une vraie composante de la notation des sites par Google.

Votre vitrine est-elle accessible ?

La réalité rattrape encore non pas la fiction mais le Web. De la même manière que le Ministère du Développement Durable a intensifié la mise en place de normes pour l’accessibilité des commerces pour les personnes handicapées, ignorer ces principes d’accessibilité sur le Web peut également pénaliser votre site (et c’est une bonne chose). Par exemple, on a tendance à l’oublier, mais 8,5% de la population masculine est daltonienne. Ce qui implique qu’utiliser certaines combinaisons de couleurs trop proches côte à côte rend potentiellement votre contenu illisible pour presque 10% des hommes. Ecrivez en vert sur jaune (ou l’inverse), ce sera uniforme pour cette partie de la population.

L’accessibilité sur le Web ne concerne en outre pas seulement les personnes handicapées physiquement, elle fait également référence à la capacité qu’a votre site à s’adapter à divers terminaux. Plus de la moitié de la navigation Web s’effectue aujourd’hui sur mobile (téléphones, tablettes, bientôt montres) et cela ne changera plus en faveur de l’ordinateur de bureau (so 90’s cette dénomination !). Aussi, si votre site vitrine n’est pas capable de s’adapter à un écran de téléphone ou à une tablette, vous êtes sûrs de passer à côté de plus de la moitié de vos utilisateurs. Ca fait réfléchir, non ?

creer un site vitrine responsive

Une parfaite illustration de ce qu’est le “responsive web design”. Traduction de ce que dit Josh Clark:
“Vous mettez de l’eau dans une tasse, elle prend la forme de la tasse. Mettez la dans une bouteille, elle devient la bouteille. Enfin dans une théière, elle prend la forme de la théière”. Autrement dit, vous lisez un site web sur un mobile, ça doit être un site web mobile. Vous lisez le même sur un ordinateur, ça doit être un site web prévu pour grand écran (d’ordinateur). Illustration: Stéphanie Walter.

Un site vitrine efficace est un véritable outil

Un outil de communication avant tout

Parce qu’on l’a dit, c’est votre vitrine et elle vous permet de mettre en avant ce qui vous met vraiment en valeur. Vos produits, vos services, leurs avantages, vos valeurs, ce qui fait que vous êtes différent… Si l’utilisateur se rend sur ce site, c’est qu’il a envie de savoir ce que vous avez à lui dire. Il vous laisse la parole, prenez-la et utilisez-la à bon escient. C’est le moment d’expliquer pourquoi votre nouvel arrosoir va nous sortir de la crise et faire revenir les abeilles dans nos prairies. N’oubliez pas d’expliquer comment se le procurer juste en-dessous.

Ceci a un pendant: si c’est l’occasion d’épater, c’est aussi l’occasion de décevoir. Votre vitrine doit être à jour et irréprochable. Pas de fautes d’orthographe, pas d’ancien logo-qu’on-a-pas-eu-le-temps-de-changer-mais-on-le-fera-très-prochainement… Bref, une présentation nickel, des infos à jour et une charte graphique respectée. C’est non-négociable.

Un outil de conversion puissant

Nous l’avons déjà dit, si un internaute passe du temps sur votre site vitrine, c’est que vous l’intéressez. En théorie, il n’y a ni jeu, ni fonctionnalité 3D, ni scoubidou sur votre site (sinon ce n’est plus un site vitrine), donc il est intéressé par des infos que vous pourrez lui donner. Profitez-en pour convertir cette visite et établir un début de relation avec lui. Malheureusement (ou heureusement) les rencontres entre entreprises et utilisateurs ne se font pas à la mode Tinder sur le Web. Ca se construit.

Convertir cette visite peut vouloir dire plusieurs choses: récupérer son adresse mail en lui proposant un bon de réduction contre ses coordonnées, recueillir un commentaire sur sa visite ou son utilisation de vos produits/services, lui donner l’occasion de partager votre contenu à ses contacts via les innombrables réseaux sociaux existants (je ne fais pas la liste, elle sera démodée au moment où je l’aurais finie)… Bref, capitaliser sur l’intérêt qu’il vous porte, à vous ou vos produits.

Et si on passait à l’étape d’après ?

L’utilisateur est sur votre vitrine, ce qui veut dire que dans le monde réel, il serait arrêté devant votre magasin en train de regarder ce que vous avez mis en vitrine. Quel est l’objectif du commerçant à ce moment-là ? Qu’il achète certes, mais chaque chose en son temps. La première étape suivante est qu’il rentre dans la boutique. Pour pouvoir avoir des renseignements, essayer, comparer… Et ENFIN, acheter.

A l’échelle du Web, c’est la même chose. Votre utilisateur est sur le site, il faut lui permettre d’aller plus loin. Comment cela se traduit-il concrètement ? Par des choses très simples:
donner lui des moyens simples de vous contacter: numéro de téléphone cliquable sur mobile, formulaire de contact simple (qui ne demandent pas 35 informations et la copie du permis de conduire pour envoyer un mail), adresse mail visible…
permettez-lui de garder une trace de son passage: impression ou enregistrement de fiches sur les produits qui l’intéressent, stockage de données concernant sa visite…
enfin et surtout: expliquez-lui simplement comment il peut aller plus loin. Où trouver vos produits ? Comment les essayer ? Combien coûte-t-ils ? Certains pensent qu’il faut en dire le moins possible pour attirer le chaland, nous avons tendance à penser le contraire. Dans ce système où l’on peut recouper des informations de diverses sources, mieux encore donner soi-même les informations en pouvant les contrôler que risquer qu’elle soient transmises erronées par quelqu’un d’autre.


Là par exemple, nous utilisons directement un outil que propose Google gratuitement qui va vous permettre entre autre de calculer directement l’itinéraire depuis votre position jusqu’à notre siège social. Le tout dans un article de blog. Simple et efficace (enfin tant qu’on ne vous voit pas arriver, on dira juste “simple”). 

 

En conclusion, si vous souhaitez réaliser un site vitrine efficace, ce n’est finalement pas tellement compliqué. Gardez en mémoire que ce site doit rester simple et permettre de donner des informations basiques à l’utilisateur qui le cherche.
Il devra être techniquement irréprochable afin de favoriser son référencement, de rendre la navigation sur le site intuitive et agréable et surtout être capable de s’adapter à n’importe quel être humain ou quelle machine.
Enfin, vous devrez en maîtriser le contenu, afin qu’il devienne un véritable outil de communication, un moyen pour vous de développer votre activité ou au moins de ne pas la ralentir.

Comme nous l’avons un peu dit, un grand nombre de solutions en ligne existent pour créer un site vitrine facilement et surtout à moindre coût un tel site. Cependant, ce serait trop beau, il est rare que ces moyens bon marché permettent de respecter les conditions énumérées ci-dessus pour que ce site soit efficace. SI vous avez encore le moindre doute sur vos réels besoins, n’hésitez pas à en discuter avec nous, nos conseils (et nos devis) sont gratuits et sans engagement. Et nous aimons beaucoup discuter avec de nouvelles personnes (rien à voir avec Tinder).