astuce dépliant publicitaire cover

Tous les jours, vous êtes envahi, harcelé, peut-être même noyé sous les spams et autres mails publicitaires. Alors bien sûr, même s’il est bien caché, le bouton “Unsubscribe” permet en général  de nettoyer un peu tout ça mais de nouveaux annonceurs parviennent en permanence à se frayer un chemin vers votre boîte mail qui est à deux doigts de devenir une boîte poubelle (la troisième, après wanadoo et caramail).
Cette stratégie découle de celle qui envahit en même temps vos boîtes aux lettres avec les dépliants publicitaires. Et si le petit mot “Pas de publicité, merci”, équivalent solide du “Unsubscribe”, ne fonctionne pas toujours, vous vous demandez tous les jours en jetant de rage ce nouveau catalogue de promo, pourquoi on continue à imprimer ce genre de tracts que de toute façon vous ne lisez pas.
Et bien parce que si vous ne les lisez jamais, d’autres le font. Cette stratégie vieille comme l’imprimerie porte encore ses fruits et reste un des moyens traditionnels efficace pour communiquer. A condition que le dépliant publicitaire soit bien fait. A force d’en avoir fait et refait, à force d’en avoir discuté avec différents intervenants, agences, graphistes, nous pouvons vous donner 5 astuces d’experts pour créer un dépliant publicitaire efficace.

Astuce n°1: Ayez une stratégie et qu’elle se voie !

Vous ne réalisez pas un dépliant publicitaire pour vous faire plaisir. Il a un objectif, que ce soit prospecter de nouveaux clients, présenter un nouveau produit ou mettre en avant une offre spéciale. Quel qu’il soit, votre objectif doit être clair pour vous, afin de l’être ensuite pour vos clients.

Cette clarté passera par plusieurs aspects très concrets, notamment :
– la hiérarchisation des informations, ou la capacité pour votre cible de situer ce qui est important en premier lieu puis d’avancer petit à petit vers les informations moins essentielles;
– l’utilisation de l’espace disponible sur votre support, ou le fait d’utiliser correctement l’espace négatif pour mettre en valeur les informations;
– la disposition des éléments de manière à respecter le sens de lecture de votre document, pour que le message soit développé dans le bon ordre et intégré de manière logique.

dépliant publicitaire espace négatifLa gestion de l’espace négatif est primordiale: comme le blanc de l’assiette d’un plat gastronomique met les aliments en valeur, le blanc de votre support donnera de l’importance au contenu.
Source: http://www.thefork.be/restaurant/restaurant-gastronomique-didier-de-courten/35359

Astuce n°2: Soignez l’accroche de votre dépliant publicitaire

Si votre contenu doit répondre à une stratégie et un objectif précis, l’accroche doit être encore plus précise et claire. Elle doit être un condensé, mais elle doit également être accrocheuse (elle tiendra donc bien son nom), claire et directe.
Le meilleure moyen d’y parvenir est d’abord de cibler une idée à mettre en avant et une seule. Ii est toujours difficile d’éviter le premier piège de vouloir mélanger plusieurs idées. Prenons l’exemple: “Portes ouvertes avec petit-déjeuner offert et remise de 5% sur les frais plus tombola avec un séjour en Guadeloupe à gagner !”
Quel est l’objectif ? Communiquer sur le fait qu’il y a une opération portes ouvertes. Le problème, c’est qu’en annonçant les diverses animations et cadeaux, une fois la lecture finie, peu de chance que le terme “Portes ouvertes” soit resté en mémoire… Et n’oublions pas que si votre lecteur n’a pas l’intention de se déplacer à une journée portes ouvertes, ce n’est probablement pas un petit-déjeuner ou une tombola qui l’y conduiront. Ces arguments sont des atouts pour une cible qui est déjà potentiellement intéressée par l’opération.

Astuce n°3: Prenez le point de vue de votre cible

Il est toujours tentant de vouloir expliquer à quel point, dans son marché, on est meilleurs que les autres sur un aspect ou un autre. Le problème, c’est que votre cible ne connait pas vos références. Et ce qui pourtant semble être un vrai avantage comparatif et un argument de vente s’avèrera inutile ou pire, contre-productif.
Prenons l’exemple d’un client (agence immobilière) très récemment qui nous demande de mettre en avant le message suivant “Déjà 30 ventes depuis le début de l’année !”. Sauf que nous sommes en juin et que 30 ventes en 6 mois peuvent sembler très peu… Nous exposons ce point de vue à notre client qui nous explique que compte-tenu de la taille de l’agence, du nombre de collaborateurs, du secteur difficile etc, c’est une vraie performance. Très bien. Mais ces infos, personne ne les a, à moins de travailler dans le milieu de l’immobilier sur ce secteur très précis.
Autrement dit, pour le commun des mortels, cet argument a priori imparable peut devenir presque un aveu de faiblesse…

Astuce n°4: Parlez le langage de votre cible

Si se mettre à la place de votre cible est une bonne chose, parler son langage et utiliser un vocabulaire qu’elle maîtrise et comprend est indispensable. Imaginez qu’un fabricant de véhicules sorte un modèle pour une cible féminine, citadine et un peu mode, et qu’elle utilise en priorité des arguments de motorisation, de passage de 0 à 100km/h en moins de 8 sec etc. Il est fort à parier que la cible sera assez peu réactive à ce genre d’argument…
Si cet exemple est un beau cliché, il existe deux outils efficaces pour que votre message résonne auprès de votre cible : les témoignages clients et les infographies.
Les témoignages clients (les vrais…) permettent de mettre en avant les vraies problématiques de vos clients, qui sont aussi probablement celles de vos clients potentiels. Vous êtes ainsi sûrs de parler d’un sujet qui préoccupe réellement un consommateur potentiel.
Les infographies quant à elle ont le vent en poupe car elles permettent à la fois de rendre vos informations un peu plus sexy grâce aux illustrations et aux couleurs, mais elles ont surtout la vertu d’expliquer visuellement vos idées et vos chiffres. Un support efficace dans le cas de messages complexes qui s’appuient sur des données chiffrées (statistiques, par exemple…).

dépliant publicitaire infographie exempleUn exemple réussie d’infographies réalisées par Vahram Muratyan qui met en avant les différences entre Paris et New York sous différents aspects. Outre le design très réussi, il appuie exactement sur des différences notoires qui parlent immédiatement au lecteur: le message passe parfaitement et rapidement. 
Source: http://parisvsnyc.blogspot.be/

Astuce n°5 (sans doute la plus importante): Faites relire votre dépliant publicitaire

Et faites-le relire par le maximum de personnes d’horizons différents. Un collègue vérifiera que ce qui concerne votre entreprise est correct, un pointilleux vous blâmera pour la faute d’orthographe et le point-virgule qui devrait plutôt être une virgule parce qu’on ne change pas vraiment de sujet, là, pendant que quelqu’un qui pourrait rentrer dans votre cible vous dira s’il a bien compris ce que vous vouliez dire.
D’une manière générale, avoir une relecture permet toujours de récolter des avis constructifs (parfois) mais surtout de valider que le ressenti est en adéquation avec votre objectif. Car depuis l’astuce n°1, vous avez un objectif.

 

Ces cinq astuces semblent être pleines de bon sens et personne a priori ne se dirait que l’on peut passer à côté. Et pourtant, comme le veut le proverbe, on voit souvent la paille qu’il y a dans l’oeil du voisin avant de voir la poutre qu’il y a dans le sien…
Une bonne plaquette entreprise doit répondre à une stratégie, c’est un outil dans votre plan de bataille commercial. Pour être vraiment efficace, il doit défendre une idée, l’exprimer clairement et simplement en tenant compte des principes de base du design graphique. N’hésitez pas à avoir recours à certains outils efficaces la plupart du temps (témoignages clients, infographies) et surtout pensez à faire relire votre contenu par divers profils.Pour approfondir encore le sujet, je vous invite à consulter cet autre article sur les pièges à éviter dans une plaquette commerciale.
Et si vous souhaitez un peu d’aide, faites appel à l’expertise de June 7th Design sur le dépliant publicitaire. C’est toujours un plaisir d’aider nos clients à atteindre leurs objectifs.